Museu da Batata, frita!

Na Bélgica o museu da batata frita…

Visite online

La question que le visiteur se pose en entrant dans le musée est probablement : “mais qu’est ce que l’on peut montrer concernant la frite?”

Lorsque nous avons eu l’idée de faire un musée de la frite, nous nous sommes posés la même question.

Mais très rapidement nous avons pu établir des contacts avec des collectionneurs passionnés et voici ce que cela a donné comme résultat.

Le bâtiment qui abrite le musée est un magnifique bâtiment du 14e siècle. Il était sans affectation et le projet du musée a non seulement permis d’en rafraîchir la façade, mais aussi la cave médiévale.

De plus, grâce au musée il peut être visité.

L’entrée :

Pommes de terre et frites accueillent le visiteur

Salle Pérou :

Nous pouvons y admirer des « huacos » péruviens en forme de pomme de terre et datant du XVe XVIe siècle.

Salle variétés :

Le Pérou compte 4000 variétés de pommes de terre dont certaines sont très marrantes.

Salle Europe :

Le long périple de la pomme de terre sauvage du Pérou, par le Chili, les îles Canaries et l’Espagne y est décrit.

Salle Parmentier :

Un livre original de Parmentier vous attend.

Salle de la pomme de terre :

Sa culture, sa composition, la production mondiale, ses maladies et le doryphore.

Un escalier mène le visiteur à l’étage.

Dans la première salle un film illustre la production de la pomme de terre.

Dans la salle suivante la naissance de la frite est expliquée.

La salle gothique :

En passant par une collection de coupes frites, le visiteur arrive dans la grande salle gothique.

Elle abrite :
– les machines pour peler, couper et frire

– une explication sur la première sauce
– vous passez dans une baraque à frite

– faites connaissance avec l’origine des sauces
– la frite dans l’art
– la frite à Bruges
– la frite dans les bandes dessinées.

La friterie :

La visite se termine dans la friterie, située dans la cave médiévale du bâtiment.

L’histoire de la frite belge

Le Frietmuseum à Bruges comporte donc 3 parties :

d’une part l’histoire de la pomme de terre, ensuite celle de la frite et enfin sa dégustation.

En ce qui concerne l’histoire de la pomme de terre, elle débute il y a environ 10.000 ans, c’est-à-dire 8000 avant J.C. puisque l’on a trouvé dans certaines tombes au Pérou et au Chili des pommes de terre sauvages, ce qui prouverait donc qu’à l’époque déjà la pomme de terre sauvage était utilisée et probablement consommée par les habitants de cette région.

Le musée explique comment la pomme de terre sauvage est devenue une plante cultivée et comment cette plante est arrivée du Pérou en Europe et pour être plus précis, en Belgique.

La deuxième partie retrace l’histoire de la frite et son origine belge et décrit aussi quels sont les conseils à suivre pour obtenir la meilleure frite.

Le musée décrit  aussi les différentes sauces qui sont servies en accompagnement de la frite.

Dans la troisième partie du musée en sous-sol a lieu la dégustation de la frite et un certain nombre de préparations de viandes typiquement belges, telles que boulettes et carbonnades.

L’ensemble du musée comporte environ 400 objets anciens. Les plus anciens datant de l’époque précolombienne. Ce sont des vases incas représentant différentes formes de pomme de terre.

Le visiteur intéressé trouvera toutes ces informations sur une cinquantaine de panneaux et quelques films, dont la récolte de la pomme de terre et la cuisson optimale pour obtenir une bonne frite.

fonte: http://www.frietmuseum.be

Sobre maniamuseu

Maníaco por museus de todo mundo. Eles trazem a história, o futuro, o diferente e a cultura. Entretenimento e educação. Viaje em maniamuseu.
Esse post foi publicado em Alimentos & Bebidas, Ciência & Tecnologia, Museus da Bélgica e marcado , , , , , . Guardar link permanente.

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s