Museu do Sabão

Na França, Museu do Sabão de Marseilles – Marius Fabre…

Au cœur de la savonnerie Marius Fabre, dans une ancienne salle de séchage,
le musée du Savon de Marseille a trouvé toute sa place.

Le musée retrace l’histoire passionnante du savon en Provence, débutée au Moyen Âge, dont la savonnerie Marius Fabre a conservé les plus précieux témoins : tampons en buis gravé, outils, premières mouleuses à savon, pochoirs pour caisses d’expédition, vieux emballages, papiers à en-tête, planches à laver… 

Reflet d’une activité très ancienne toujours vivante, ce musée est le fruit d’une aventure familiale qui se poursuit depuis plus de cent ans…
• Horaires :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. 

Tél. : 04 90 53 82 75
>> Plan d’accès (format pdf)
>> Plaquette des visites (format pdf)

• Tarifs :
Forfait Musée + visite guidée de la Savonnerie:
3,50 € (tarif réduit : 2 €)
Pas de visite de la savonnerie pour les groupes de scolaires.
Pas de visite de la savonnerie pendant les fêtes de fin d’année
Entrée Musée du Savon uniquement:
2,50 € (arif réduit : 1,50 €)
Gratuit pour les enfants de moins de 15 ans (hors groupe de scolaires) et les Salonais.
Musée fermé les jours fériés et pendant les fêtes de fin d’année.

.

Fabricação à moda antiga:

Quatorze jours sont nécessaires à la fabrication du véritable savon de Marseille. 

Le procédé marseillais, ou cuisson dite “à grand feu” :

 

Chaudron contenant 30 tonnes de savon
Etape 1 • L’empâtage, ou saponification
Les huiles végétales et la lessive de soude sont mélangées dans un grand chaudron pouvant contenir 20 tonnes de matières premières. Sous l’action de la soude et de la chaleur, les huiles se transforment peu à peu en pâte de savon. C’est la réaction chimique de saponification, appelée aussi empâtage. 

Etape 2 • Le relargage, ou lavage
La pâte de savon est lavée plusieurs fois à l’eau salée afin d’éliminer la soude restante.

Etape 3 • La cuisson
Elle est cuite pendant dix jours à une température de 100 °C. Le chaudron est allumé le matin et éteint le soir.

Etape 4 • La liquidation
Plusieurs lavages à l’eau pure sont ensuite effectués afin de débarrasser le savon de toute impureté, ce qui lui vaut sa dénomination d’“extra pur”. Devenue plus fluide, la pâte est ensuite mise au repos pendant deux jours.

L’ensemble de ces étapes s’appelle “la cuite”. Phase déterminante et délicate, elle requiert toute l’attention du maître savonnier.

Etape 5 • La coulée de la cuite
La pâte de savon est ensuite versée, encore chaude (entre 50 et 70 °C), dans les “mises”, gigantesques moules, grâce à un canal articulé en bois appelé “goulotte”.
Les “mises” : la coulée, le séchage et la découpe
Etape 6 • Le séchage
Le savon sèche pendant quarante-huit heures à l’air libre. Par jour de mistral, les fenêtres exposées au nord sont ouvertes, permettant ainsi de réduire le temps de séchage. 

Etape 7 • Le découpage
Une fois sec, le savon est coupé dans les mises en pains de 35 kg, à l’aide d’un couteau tiré par un treuil.

Les pains sont à leur tour découpés dans une machine pour en faire des blocs de 2,5 kg, 1 kg, 600 g, 500 g et 400 g. 

Etape 8 • Le séchage sur les canisses
Les cubes de savon sont placés sur des canisses (ou claies) en bois pour sécher. Au bout de quarante-huit heures en étuve, une croûte se forme à la surface ; ils peuvent enfin être marqués.

Etape 9 • Le moulage
Il existe deux types de marquage : frappé à la main pour les barres, ou moulé en machine pour le cube. Ce dernier est estampillé sur les six faces, signe de reconnaissance du traditionnel “savon de Marseille”.

 

Les barres, estampillées à la main,
sèchent sur les canisses
En ce qui concerne les savonnettes, les matières premières sont les mêmes mais le procédé de fabrication est un peu différent ; elles sontfabriquées à partir de copeaux de savon de Marseille auxquels nous ajouton du parfum et du beurre de karité.
La connaissance des ingrédients et des étapes ne suffit pas ;seul le secret d’un savoir-faire, transmis de génération en génération, peut garantir la réussite du savon.

Malgré un procédé de fabrication spécifique, le savonde Marseille ne bénéficie pas d’appellation contrôlée, autorisant ainsi de nombreuses dérives.

Difícil é não fazer propaganda destes produtos tão bem trabalhados:

1900 de Marius Fabre Le lavoir de Marius Fabre Le jardin de Marius Fabre Olivia de Marius Fabre
Nature de Marius Fabre herbier de Marius Fabre Les Mille et Un Bains de Marius Fabre Aquamanile de Marius Fabre
nature de Marius Fabre Les 1001 bains de Marius Fabre aquamanile de Marius Fabre
Les points de vente Marius Fabre
Les coffrets cadeaux de Marius Fabre
Les floralies de Marius Fabre L'Atelier de Marius

Les 110 ans de la savonnerie Marius Fabre

Sobre maniamuseu

Maníaco por museus de todo mundo. Eles trazem a história, o futuro, o diferente e a cultura. Entretenimento e educação. Viaje em maniamuseu.
Esse post foi publicado em Moda Acessórios & Maquiagem, Museus da França, Ofícios, Produtos & Artesanatos e marcado , , , , , . Guardar link permanente.

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s